EN
buy
share

Découvrez Te Quiero »

 

STROMAE 

ALORS ON DANSE 

 

Le Bruxellois Paul Van Haver, alias Stromae (Maestro, à l'envers), débute sa carrière au sein de la formation rap Suspicion en 2005 et se fait connaître ironiquement avec le titre Faut que t’arrêtes le rap. Suivra en 2007 un maxi autoproduit de 4 extraits et plusieurs  simples,  dont  on  retiendra Minimalistyle et  C'est Stromae. En 2008, alors  qu'il  poursuit  ses  études  en cinématographie, Stromae fait remarquer ses compositions par l'entremise de Kery James et son album À L'Ombre du Show Business, devenu disque d'or avec plus de 75 000 copies vendues. Le clip du populaire extrait X & Y fut réalisé par  Matthieu Kassovitz.  À cette époque, il compose également pour Melissa M et Anggun

 

Pendant l'été 2009, accompagné de son fidèle DJ Psar, il participe aux NRJ Mash Up Tour et NRJ Extravadance et introduit Alors, on danse. Depuis, le circuit des clubs belges accueuille à bras ouverts cet artiste complet, qui eut, avec "Alors, on danse", l'un des plus grands succès francophones hors de L'Hexagone depuis France Gall et "Ella elle l'a", en 1988. La chanson a également atteint les sommets des palmarès français et belges à la fin de 2009. 

 

Si Alors, on danse se retrouve maintenant de ce côté de l'Altantique, c'est que son attrait instantané et irrésistible a d'abord conquis NRJ Québec, puis CKOI... et son vidéoclip a reçu la mention LA BOMBE sur MusiquePlus, cette semaine. La voici en ligne pour l'ensemble du réseau québécois. 

 

Alors... à notre tour de danser! 

 

 

 

Anne Tardif 

Gong Communications 

T/ 514.495.4520 

anne@gongcommuncations.qc.ca 


Pdf cliquer ici pour télécharger le communiqué de presse

 

L’art n’a jamais fait le style et le style n’a jamais fait l’art. Le nouveau visage de la génération new beat, Stromae, sort son premier album “Cheese”. Nous sommes au début de l’année 2010 lorsque  son premier single “Alors on danse” explose les charts internationaux en quelques semaines et le propulse au rang de phénomène musical. N’étant pas fan des conventions, le jeune maestro laisse la panoplie bling-bling du hip-hop au placard. En noeud papillon et en toute humilité, il explique qu’il “est tout simplement habillé pour aller travailler”. Non sans une certaine ironie, ce rejet des “tendances” devient alors une tendance en soi. Toujours au centre du mouvement, l’artiste est avant tout son propre créateur.

 

 

 

BIO

 

Le son de Stromae, principalement influencé par la new beat, propose une version plus “dansante” de la technotronic et de la house underground Belges du début des années 90. Le terme new beat se réfère à un son proche de l'acid house et précurseur de la techno, c’est principalement un son club influencé par la house de Chicago des années 80. 

 

De son vrai nom Paul Van Haver, le petit prodige du beat baigne dans le hip-hop et l’électro depuis son enfance où il se prend de passion pour la batterie et les percussions. Né d’un père Rwandais et d’une mère Belge, Stromae habite aujourd’hui à Bruxelles où il travaille dans son studio maison. Compositeur, parolier et producteur, il construit ses propres chansons, qu’il présente plus tard de manière innovante.

 

En 2009, devant son ordinateur et face à une caméra, il joue le rôle d’un professeur de musique. Avec comme fil conducteur : “comment composer un morceau ?”, il introduit plusieurs de ses propres titres dont  “Alors on danse”, qui deviendra la Leçon n*8 des fameuses “Leçons de Stromae”.

 

Découvert par les internautes, le maestro du rythme et de la rime n’aurait jamais pu imaginer qu’il provoquerait un jour une frénésie presque contagieuse qui s’étendrait de la Belgique à l’Allemagne, puis à l’Europe toute entière. 

 

À seulement 25 ans, avec son talent indéniable, ses idées pleines de ressources et un buzz mondial, Stromae ne fait pas que danser: sa musique parle de son travail, son ennui, ses combats, il y parle d’amour, de violences conjugales, de sa vie et de celle qui lui reste à vivre. Sa poésie est dotée d’une cruauté urbaine mais son message reste positif.

 

L’album « Cheese »  est rempli de chansons coup de poing tout en couleurs, de variantes rythmiques dans lesquelles Stromae pose son style et s’affirme comme créateur. 

« Cheese » dégage un son old school technotronic des années 90, des textes acérés (en français) et une production redoutablement efficace. Toujours en mouvement, il suit sa lancée tout en apposant l’empreinte d’un son qui lui est propre.

 

Tout l’art de Stromae est comme une image, qui repose sur  la profondeur de champ et la composition. Toute création émanant d’une réflexion, c’est elle qu’il évoque dans la plupart de ses textes. Son album nous immerge  dans un flux de mélodies entraînantes et nous laisse à méditer sur un flow incisif. Un nouveau courant est né.

 

On se souvient alors de son enfance, lorsqu’ il fallait sourire pour une photo. On ne sait toujours pas pourquoi, mais on remet son noeud papillon en place et on dit …

 “Cheese”.

relations de presse
Anne Tardif
Gong Communications
anne[at]gongcommuncations.qc.ca
514.495.4520
web
Nicolas Palhier
DEP / Universal Music France
npalhier[at]dep.ca
514.278.2501
maison de disque
Laëtitia Simon
DEP / Universal Music France
lsimon[at]dep.ca
514.278.2308

dates à venir

  • toutes
  • locales
Voici les concerts dans votre région. Si ce n'est pas correct, vous pouvez essayer de vous localiser ou de faire une recherche pour une ville.